Dernières Publications
Please reload

Comment arrêter de fumer sans prendre 10 Kilos ?

November 26, 2018

 

C’est la question fréquente parmi les questions fréquentes des personnes qui veulent quitter la cigarette. Selon les statistiques 2 ex-fumeurs sur 3 grossissent, cela serait donc une fatalité, pas si sûr ?!

 

Aujourd’hui tout le monde sait les raisons médicales pour arrêter de fumer. Certaines personnes aiment fumer et vivent très bien leur accoutumance. Par contre nombreux sont ces personnes qui aimeraient arrêter mais n’y arrivent pas.

 

« L’habitude est plus forte que la raison. » - George Sanayana –

 

Visite guidée d’une addiction

 

Au niveau physiologique, quand on fume depuis plusieurs années, la nicotine n’a quasiment plus d’effet euphorisant lié à la production de la dopamine qui est le neurotransmetteur du bonheur. Si on interroge les fumeurs sur le plaisir ressenti ils répondront que c’est souvent limité au le rituel et la première tafe.

 

En plus du besoin pharmacologique on va retrouver des besoins psycho-comportementaux :

  • Permet de conserver une interaction sociale avec les autres fumeurs ;

  • Est une excuse pour s’échapper d’une situation ou une discussion ennuyante ;

  • Occupe les mains ;

  • Permet de pouvoir détourner les yeux des personnes alentours ;

  • Permet de détourner l’attention d’une émotion stressante ;

  • Occupe l’esprit ;

  • Donne une sensation de « contenance ».

 

Quid du sevrage

 

Le besoin pharmacologique peut être géré par un sevrage progressif ainsi que par des compléments nicotiniques, il existe tout un panel de solutions en vente libre ou sur prescription médicale.

 

L’élément psycho-comportemental par contre c’est une autre histoire. Il n’existe pas de produit pharmaceutique pour mieux s’adapter à un cercle social, pour se sentir indépendant ou pour agir comme un exutoire aux situations désagréables.

 

Cette sensation de vide va très rapidement devenir envahissante, on va parler de troubles d’humeur, ex : colère, d’anxiété accrue ou d’insomnies. Ce sont ni plus ni moins que l’expression des frustrations du vide laissé par cette habitude.

 

Après la tempête le beau temps ?

 

Bien entendu il y a nombre de personnes qui arrivent à passer par-dessus cet épisode désagréable à force de volonté cependant d’autres réactions possibles plus connues sont le retour à l’ancienne habitude ou le transfert sur une autre addiction

 

Et c’est là justement que la nourriture va jouer un rôle important car elle va servir d’exutoire au manque, par le grignotage notamment, mais pas seulement.

 

Le corps va réclamer un substitut à la nicotine qui générait de la dopamine car il est en déficit, et ça il n'aime pas du tout. Vu que sa voie habituelle n’est plus accessible il va aller au plus simple, à savoir les aliments gras et sucrés qui permettent à l’intestin de fabriquer la dopamine pour le corps (environ 50% des besoins de l’organisme).

 

Le sucre va permettre une poussée de dopamine immédiate. Les matières grasses à l’inverse vont être stockée pour un usage ultérieur. Ce qu’il faut savoir c’est que le corps déteste se sentir en mode « Famine », donc vu qu’on l’a privé il va faire des stocks pour éviter que cela se reproduise.  (Ndlr : c’est une des raisons pour laquelle les régimes de privation ne donnent pas de résultats sur le long terme.)

 

Selon les statistique la majorité des ex-fumeurs prennent entre 2 à 4 Kilos, 5% perdent du poids, 10% prennent ces fameux 10 Kilos et plus. 

 

Quelles solutions alors ?

 

Il n’y a pas de formule magique pour quitter une addiction comme la cigarette mais il y a des facteurs clefs de succès :

 

Avant de commencer la démarche pour devenir un ex-fumeur il convient de s’interroger pour quelle raison on fume, sur ce que l’on va perdre ainsi que ce que l’on va gagner. Il existe passablement de produit ( ex. livres, programmes en lignes, applications ) qui accompagnent cette démarche de questionnement ainsi que le processus dans sa globalité.

 

Pour une approche plus personnalisée un accompagnement en thérapie cognitivo-comportementale, l’hypnose, la PNL ou l'EFT donneront d’excellent résultats.

 

Avant et pendant l'arrête cela est très utile de se répéter autant souvent que possible son intention pour permettre à votre cerveau de vous aider dans la démarche. Seulement 5% de votre activité mentale est consciente, le reste est subconscient et inconscient. Dans ces conditions y aller de force c'est comme essayer de casser un mur avec un cure-dent.

 

Conseils pour les affirmation: N'utilisez pas la négation, soyez précis, et induisez un sentiment agréable. Ex: Je passerais cette journée sereinement tout en étant libéré de cette envie.

 

Certaines personnes trouveront force et motivation dans le fait de parler à leur entourage de leur démarche. C'est une stratégie qui a plein d'avantage, ex: avoir le soutien et la compréhension des autres en cas de changement de l'humeur.  Il y a un bémol cependant car en cas de rechute la personne va s’isoler pour fumer en cachette et va développer une estime d’elle-même négative.   

 

Si ce n’est pas le cas commencer à faire de l’activité physique régulière (la marche est une activité).

 

Le jour où vous avez décidez de commencer votre nouvelle vie, faite-le.

 

Faire de la méditation pour améliorer efficacement votre humeur et peut aussi éliminer votre stress. De plus, elle stimule la production de dopamine.

 

Consommer des aliments comme banane, pastèque, avocat, chocolat noir, thé vert, amandes, ginkgo biloba et le curcuma qui permettront une production de dopamine par votre organisme. 

 

Faites des activités qui vous font plaisir et qui sont propices à la créativité, ex : ex écouter de la musique, bricoler.

 

Pour conclure:

 

Se libérer d'une habitude est possible quand on prends le temps de s'y préparer et qu'on se donne les moyens appropriés.

 

C'est un peu comme si on se préparait pour un voyage qui va durer plusieurs mois, certains iront à une agence de voyage, d'autres le feront avec le petit guide routard, et il y a ceux qui vont essayer sans rien de tout cela et soit réussir, soit galérer. 

 

Si vous voulez entamer ce voyage la question sera donc: quel type de voyageur êtes-vous ?

 

Avec Gratitude.

Patrice

 

Please reload

© 2017 - Harmony Coaching

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • Icône sociale YouTube
  • LinkedIn Social Icône

Harmony Coaching - Patrice Reymond

+41 79 833 31 80

Route de Montet 23

CH-1588 Cudrefin ​​

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now